Chauffe-eaux thermodynamiques

Chauffe-eaux thermodynamiques

Les chauffe-eaux thermodynamiques permettent de faire des économies d’énergie conséquentes. Ils consomment entre 3 et 4 fois moins d’énergie qu’un chauffe-eau électrique. Leur fonctionnement est similaire à celui d’une pompe à chaleur : ils capturent les calories présente dans l’air ambiant et s’en servent pour chauffer l’eau stockée dans le ballon.  Avec 70 % d’économies d’énergie possibles, l’achat d’un chauffe-eau thermodynamique peut être rapidement rentabilisé.

Filtres 114 résultat(s)
Marque
Aucun filtre sélectionné
Collection
Aucun filtre sélectionné
Type de produit
Aucun filtre sélectionné
Contenance chauffe-eau ou PIM ECS
Aucun filtre sélectionné
Diamètre
Aucun filtre sélectionné

Chauffe-eaux thermodynamiques : nos conseils

Les chauffe-eaux thermodynamiques permettent de produire une eau chaude sanitaire de manière performante et économique. Leur consommation d’énergie 3 à 4 fois inférieure à celle des chauffe-eaux électriques rend l’investissement intéressant.

Ils fonctionnent comme une pompe à chaleur : ils capturent les calories présentes dans l’air ambiant et les utilisent pour chauffer un fluide caloporteur qui chauffe l’eau du ballon.

Les chauffe-eaux thermodynamiques permettent de réduire de manière importante la facture d’eau, ce qui rend l’investissement rentable : à partir de 1 400 euros pour un chauffe-eau thermodynamique 200 litres et 2 000 euros pour un chauffe-eau thermodynamique 300 litres.

Chauffe-eaux thermodynamiques : nos conseils

Les chauffe-eaux thermodynamiques permettent de produire une eau chaude sanitaire de manière performante et économique. Leur consommation d’énergie 3 à 4 fois inférieure à celle des chauffe-eaux électriques rend l’investissement intéressant.

Ils fonctionnent comme une pompe à chaleur : ils capturent les calories présentes dans l’air ambiant et les utilisent pour chauffer un fluide caloporteur qui chauffe l’eau du ballon.

Les chauffe-eaux thermodynamiques permettent de réduire de manière importante la facture d’eau, ce qui rend l’investissement rentable : à partir de 1 400 euros pour un chauffe-eau thermodynamique 200 litres et 2 000 euros pour un chauffe-eau thermodynamique 300 litres.

Les 3 types de chauffe-eaux thermodynamiques

On distingue trois catégories de chauffe-eau thermodynamiques présentant chacun des caractéristiques différentes.

Le chauffe-eau thermodynamique monobloc  : l’air est prélevé à l’intérieur de la pièce où il est installé. Ce local non chauffé, de type buanderie ou garage doit avoir un volume d’au moins 20 m3.

Le chauffe-eau thermodynamique split system  : la pompe à chaleur, dissociée du chauffe-eau, est installée à l’extérieur de la maison pour y prélever l’air. Ce type de modèle est indiqué dans le cas d’un volume inférieur à 20 m3.

Le chauffe-eau sur ventilation  : relié au système de ventilation de la maison, il en capture l’air vicié extrait. Il est possible d’installer ce type de produit dans une pièce chauffée de la maison.

 

Avantages et inconvénients des chauffe-eaux thermodynamiques

Bien qu’ils aient beaucoup d’atouts, les chauffes thermodynamiques ont également quelques inconvénients.

Performants et économiques, ils consomment 3 à 4 fois moins d’énergie que les chauffe-eaux électriques.

L’investissement est abordable et vite rentabilisé.

Ils utilisent une énergie renouvelable et ne rejettent aucun gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Pour autant :

L’énergie consommée n’est pas 100 % renouvelable puisqu’il consomme de l’électricité.

Il existe des contraintes d’emplacement : local non chauffé supérieur à 20 m3 (monobloc) ou local chauffé inférieur à 20 m3 (split system ou sur ventilation).

Le ventilateur peut être bruyant si placé à proximité des chambres.