Trier & Filtrer
Categories (530)
Distribution et gestion de l'énergie résidentielle
Type d'article
Aucun filtre sélectionné
Gamme
Aucun filtre sélectionné
Puissance
Aucun filtre sélectionné
Tension en volts
Aucun filtre sélectionné

Distribution de l’énergie résidentielle : nos conseils

La norme NF C 15-100 regroupe toutes les obligations normatives en termes d’installation électrique à la maison. Suivant les progrès techniques réalisés en matière d’énergie, la norme évolue sans cesse au travers d’amendements qui concernent les constructions neuves ou les rénovations qui entraînent des modifications de cloisons.

Mise en place de l’électricité à la maison

Désormais, l’installation du tableau électrique doit se faire dans une gaine technique de logement (GTL) placée dans le logement ou dans une pièce directement attenante. Cette GTL regroupe donc en un seul endroit la platine disjoncteur d’abonné, le coffret électrique, ainsi qu’un coffret de communication qui distribue tous les signaux VDI (Voix, Données, Images) qui transportent les signaux informatiques, la téléphonie et la télévision dans le logement.

Dans le tableau électrique, la protection est assurée par des interrupteurs différentiels , en tête de chaque rangée de circuit, et un disjoncteur différentiel par circuit.

La protection contre la foudre a elle aussi évolué en rendant obligatoire l’installation d’un parafoudre (ou parasurtenseur) dans les départements particulièrement exposés (si le bâtiment est équipé d’un paratonnerre, la pose d’un parafoudre dans le coffret électrique est obligatoire, quel que soit le département).

Protection électrique pour les installations anciennes

Sur les installations plus anciennes, les fusibles sont encore de mise pour protéger la distribution électrique au sein du tableau. En cas de saut de courant sur un circuit, le fusible doit être changé afin que le système de coupe-circuit puisse continuer à assurer la protection du réseau électrique.

Mise à la terre contre le risque d’électrocution

La mise à la terre permet d’évacuer vers la terre les éventuelles fuites de courant avant qu’elles ne génèrent une électrocution chez un habitant du logement. Cette mise à la terre, qui concerne toutes les masses métalliques de la maison, se fait via une liaison équipotentielle principale qui renvoie le courant vers un bornier de terre, puis une barrette de connexion qui véhicule le courant par un câble de cuivre nu de 25 mm² vers un ou plusieurs piquets plantés dans la terre.

Une installation électrique économe en énergie

Différents modules de contrôle du temps de fonctionnement sont également très utiles pour garantir un confort optimal et réaliser des économies d’énergie : interrupteur horaire ou crépusculaire, minuterie, programmateur

Distribution de l’énergie résidentielle : nos conseils

La norme NF C 15-100 regroupe toutes les obligations normatives en termes d’installation électrique à la maison. Suivant les progrès techniques réalisés en matière d’énergie, la norme évolue sans cesse au travers d’amendements qui concernent les constructions neuves ou les rénovations qui entraînent des modifications de cloisons.